Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 2
 
   
NOS PUBLICATIONS - Lettres mensuelles

Afin de rester au plus près de l’actualité économique et de celle de ses clients, 99 Advisory fournit un effort constant de recherche et de compréhension des sujets.

Ces travaux donnent naissance à des publications de trois types :
• 
la rubrique lettres mensuelles se propose d’éclairer l’actualité économique et financière pour mieux anticiper
et maîtriser les risques.
• 

la rubrique points de vue qui constitue une analyse détaillée d’une thématique réglementaire ou métier d’actualité.
La fréquence de publication de nos points de vue est semestrielle.

  •  la rubrique dans la presse reprenant les publications presse écrite lors desquelles le cabinet fut sollicité pour son expertise et sa connaissance des métiers.

Lettre mensuelle - Février 2017

Retour d'expérience de Loïc Antunes, Consultant au sein de 99 Advisory: «Le fait de se remettre en question de manière perpétuelle est sans doute ce qui nous écarte le plus de la routine».
- Bonjour Loïc, peux-tu nous dire un mot de ton parcours chez 99 Advisory ?


Après deux ans d’alternance au sein de directions des risques bancaires et après avoir validé mon Master Finance de l’IAE Paris-Sorbonne, j’ai souhaité m’orienter vers une voie totalement différente de celle qui avait composé mon cursus académique. Ma volonté était de continuer d’apprendre, de mettre à profit mes capacités professionnelles et relationnelles tout en les améliorant.

Après avoir discuté avec un consultant du cabinet, je me suis rendu compte que l’aspect entrepreneurial du cabinet était un plus qui m’a décidé à tenter ma chance.
L’adaptation s’est très bien déroulée avec des associés à l’écoute de chacun. 99 Advisory a été l’opportunité d’évoluer auprès de structures variées (banques d’investissement, sociétés de gestion etc.) pour lesquelles chaque nouvelle mission représente un nouveau challenge. En dehors des missions ponctuelles, 99 Advisory accompagne également certaines directions de manière plus permanente et permet d’établir de véritables relations et un véritable suivi auprès de ces mêmes acteurs.


- Après un an au sein de 99 Advisory, quel regard portes-tu sur ta relation avec le cabinet ?

La relation avec le cabinet est optimale, elle est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je me sens bien dans cette structure. Il existe une hiérarchie précisément identifiable qui n’est pas imperméable au « mélange des grades », elle est à l’écoute des interrogations de chacun et ouverte à toute proposition. La facilité d’accès aux managers et/ou associés est un critère de choix, notamment en raison des connaissances qu’ils nous transmettent.

Aujourd’hui, le cabinet souhaite grandir avec ceux qui le composent mais également avec de nouveaux talents qui peuvent ajouter du sang neuf à cette dynamique qui est la nôtre. Je vois dans l’accueil des nouveaux arrivants toute la bienveillance qui m’avait été offerte il y a un an, les choses n’ont pas changé et le cabinet cherche à devenir de plus en plus important sans mettre de côté les principes qui sont les siens depuis sa création.

La multiplicité des sujets traités est également un aspect pour lequel je n’ai toujours pas remis en question le choix de ce cabinet. Ce facteur ne vient pas pour autant entraver l’équilibre vie professionnelle/vie privée auquel la majorité des collaborateurs est attaché.

- Quels sont tes prochains objectifs ?

Je m’étais déjà fixé certains objectifs tandis que d’autres apparaissent au fil de l’eau. Dans
un premier temps, j’aimerais poursuivre l’histoire qui me lie à 99 Advisory, voir le cabinet grandir. Prendre part de manière active à cette évolution est un important facteur de motivation. Le fait de se remettre en question de manière perpétuelle est sans doute ce qui nous écarte le plus de la routine.

Mon principal objectif reste cependant d’évoluer en responsabilités, de pouvoir intégrer le maximum de compétences pour un jour pouvoir les mettre au service des clients mais aussi des nouveaux arrivants. J’apprends également à travailler en autonomie et j’aimerais acquérir la capacité qu’ont certains membres du cabinet à détecter les besoins spécifiques des clients pour proposer des solutions adaptées.

En dehors de ces objectifs, il en existe un qui s’avère être une opportunité : continuer d’être en prise directe avec des dirigeants d’établissements financiers.

Rejoignez-nous
Télécharger la publication ( 0.36 Mo)


Lettre mensuelle - Septembre-Octobre 2016

La Main Visible des banquiers centraux
Par l’intermédiaire d’un contrôle étroit du système financier, les banques centrales et les régulateurs sont devenus la main visible derrière le fonctionnement de nos économies occidentales, avec tous les risques systémiques que représente une telle concentration du pouvoir de décision.

Dans son livre «La Richesse des Nations» Adam Smith décrivait en 1776 le concept d’«identité naturelle des intérêts» et la supériorité du «système simple et évident de la liberté naturelle» sur «le système mercantile». Il fondait ainsi les bases du néolibéralisme et rendait célèbre la formule de la «main invisible».

Aujourd’hui, cette main est rendue de plus en plus visible avec les intrusions toujours plus grandes des banques centrales et de la réglementation, avec l’ambition de contrôler le système financier depuis un point central. Elle pose cependant les limites de l’intervention de la puissance publique, et ce particulièrement dans le domaine de la réglementation financière : et si l’Etat et les banques centrales pouvaient avoir tort ?
Télécharger la publication ( 0.33 Mo)


Lettre mensuelle - 25 Octobre 2016

Nicolas Ramlot, Manager chez 99 Advisory: «Mon principal moteur au quotidien : Intervenir auprès des dirigeants et des décideurs de l’industrie financière»

J’ai rejoint 99 Advisory à la fin de mon parcours académique, après un double diplôme en école de commerce (Groupe Edhec) et à l’université (Université Paris II - Panthéon Assas), tous deux en Finance de marché. J’ai eu l’opportunité d’échanger avec l’un des associés du cabinet qui intervenait dans le cadre de mon Master 2. Bien que l’univers du conseil ne m’était pas très familier, je me suis assez rapidement reconnu dans la description qu’il me faisait de son métier et de son quotidien. J’ai décidé de me lancer !

Aujourd’hui, j’ai la chance d’intervenir auprès d’acteurs prestigieux de la banque et de la gestion d’actifs, que j’accompagne sur leurs projets d’organisation, dans leurs réponses aux problématiques réglementaires ou encore sur des enjeux plus stratégiques auxquels ils font face.


Télécharger la publication ( 0.69 Mo)


Lettre mensuelle - Octobre 2016

Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) : Quels impacts et quelles étapes de mise en conformité?
L’article 173 de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (loi n°2015-992) a pour objectif d’accroître la transparence de l’action des investisseurs institutionnels et des sociétés de gestion dans la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et des risques climatiques dans leur politique d’investissement.

Cet article introduit de nouvelles exigences de reporting pour les acteurs assujettis, qui devront notamment communiquer sur base annuelle, des informations sur les moyens mis en œuvre pour contribuer à la transition énergétique et écologique et sur les modalités de prise en compte, dans leur politique d’investissement, de critères relatifs aux enjeux ESG. Ces obligations élargies de publication sont applicables dès l’exercice clos du 31 Décembre 2016.

S’articulant autour de trois piliers majeurs, la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) fait la jonction entre la gestion du risque carbone des entreprises, le reporting RSE et l’investissement responsable et appelle des réflexions croisées au sein du secteur financier sur l’évaluation des impacts liés aux nouvelles dispositions (données, outils, processus, reportings, ...) et les modalités de mise en conformité par rapport à l’existant :

Appréciation des risques « physiques »
Mesure par les acteurs assujettis de l’exposition des actifs de l’entreprise aux conséquences physiques induites par le changement climatique (élévation du niveau des mers, canicules, inondations, etc.)

Appréciation des risques de « transition »
Mesure des risques financiers induits par la transition vers une économie bas-carbone (évolutions réglementaires, fiscales, de marché, etc.)

Contribution à la transition énergétique
Evaluation de la contribution aux objectifs internationaux de réduction des émissions de GES (engagement de matière de réduction des GES, réorientation d’activité, etc.)
Télécharger la publication ( 0.6 Mo)


Lettre mensuelle - Octobre 2016

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (GDPR)
Acteurs de la banque et de l’assurance : 18 mois pour se conformer aux nouvelles exigences.

Après 4 années de discussions, un nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (General Data Protection Regulation, GDPR) a été adopté en avril 2016. Ce texte remplace l’actuelle Directive sur la protection des données de 1995 et s’appliquera directement le 25 mai 2018 dans tous les Etats membres de l’Union Européenne. Dans le contexte d’une économie digitale où le volume des données personnelles traitées et échangées a explosé, ce texte veut renforcer la protection des personnes physiques, développer la confiance et harmoniser les règles s’appliquant au traitement des données dans les différents pays de l’Union. Si toutes les organisations publiques et privées sont concernées, les acteurs de la banque et de l’assurance sont particulièrement impactés : pour eux, la gestion des données est au croisement d'enjeux vitaux de relation client, de développement marketing, de sécurité et de conformité. Il reste 18 mois pour se conformer aux nouvelles règles : d’importants chantiers transverses sont à ouvrir sans tarder.
Télécharger la publication ( 1.25 Mo)

Page
STRATÉGIE
Création d’une Banque d’intermédiation dans la gestion d’actif
Validation du schéma cible...
ORGANISATION
Réorganisation d’un distributeur
Refonte des processus transverses...
CONTRÔLE & RÉGLEMENTATION
Accompagnement des fonctions Conformité-Contrôle-Risques
Délégation de la fonction Conformité...
99 Advisory est un cabinet de conseil dédié aux secteurs de la Banque et de la Finance proposant un conseil individualisé et haut de gamme à ses clients.
Notre présentation
99 ADVISORY - France
130, boulevard Haussmann
75008 Paris
Tél : 01 83 56 94 69
Mail : contact@99-advisory.com
99 ADVISORY - Luxembourg
48, rue de Bragance
L-1255 Luxembourg
Tél : +352 208 001 211
Mail : contact@99-advisory.com
99 ADVISORY - Angleterre
63 St Mary Axe
London, EC3A 8AA
Tél : +44 7852 482 294
Mail : contact@99-advisory.com
Nous suivre


99 Advisory - Consulting Dedicated To The Financial Industry

Asset Management , Management de projet et Organisation, Conformité, Contrôle Interne, Banque, Finance, Conseil,
Gestion d’actifs, Private Equity, Broker, Dépositaire, Banque privée, Banque de financement et d’investissement, Assurances

 
Accueil 99 Advisory  I  Notre Offre  I  Interventions Stratégie  I  Interventions Organisation  I  Interventions Contrôle et Réglementation
 Nos clients  I  Publications 99 Advisory  I  L'équipe  I  Carrières  I  Nous contacter
 

Crédit : Air Studio   I  Mentions légales